Le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Economie Sociale et Solidaire finance une  partie des frais de salaires ainsi qu’une partie des frais de fonctionnement et de structure (convention CIGL-MTE). L’autre partie du budget du CIGL est financé par la commune de Rumelange (convention CIGL-Commune de Rumelange).  Cette mise communale prédéfinie dans le budget communal nécessite obligatoirement l’accord du conseil communal de la Ville de Rumelange.

Les projets du CIGL Rumelange n’ont pas de but lucratif et ne réalisent donc en principe pas de recettes. Seules exceptions : le service de proximité, le service recyclage et l’Internetstuff Surf.Inn.